Mardi 4 avril

 

La Bible et la paix

 

                  « La paix du Christ », c’est ce que nous nous souhaitons, sur l’invitation du prêtre, quand nous sommes réunis pour partager l’eucharistie.

Trois sortes de paix sont décrites dans la Bible.
                   La paix avec Dieu : « Mais maintenant, Dieu vous a réconciliés avec lui, dans le corps du Christ, son corps de chair, par sa mort… » (Col 1, 22a). Dieu a ainsi réconcilié tous les êtres avec lui. Aussi une paix obtenue à si grand prix ne peut-elle être réduite à un bonheur purement individuel : rassemblés en un même corps, grâce à l’Esprit qui tisse entre nous un lien solide, nous sommes en paix par Jésus-Christ avec le Dieu d’amour.
                  En second lieu, la paix de Dieu. Celui qui connaît le Seigneur Jésus-Christ peut affronter n’importe quel problème – même face à la mort – et posséder encore la paix de Dieu en son cœur. Paul a dit : « Ne soyez inquiets de rien ; mais, en toutes circonstances, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus. » (Ph 4, 6-7)
                 Enfin, la paix à venir. Celle qui illuminera toute la création, lorsque le Seigneur viendra dans la gloire du Père pour juger les vivants et les morts et pour nous emmener vers la Jérusalem céleste : « lui-même, il sera la paix » (Mi 5, 4) « la paix sera sans fin […] Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers ! » (Is 9, 6)

       

             Prière : Seigneur, lorsqu’au cours de la célébration de ton eucharistie, nous nous donnerons la paix, fais-moi penser qu’elle vient de toi, et qu’alors le regard que je pose sur mon frère soit véritablement porteur de cette paix de Dieu.